Galerie

Enduits Etage – 2eme partie

On continue l’étage. Nicolas est avec nous pour la deuxième semaine.

Manu gère la ventilation de l’évacuation des eaux usées.

Nicolas continue les enduits.

Nous repassons par les étapes de franges dans le freine vapeur pour l’intégrer à l’enduit, au bas et en haut des parois des murs. Nous regrettons de ne pas avoir fait les franges avant que le freine vapeur ne soit accroché : ça fait mal d’avoir le bras en l’air à découper en hauteur, même quand on est grand !! 😉

Du coup, pour la suite, nous nous installons confortablement pour franger le freine vapeur et sommes beaucoup plus rentables.

Manu et Nicolas gèrent l’étanchéité à l’air des fenêtres en bourrant les pourtours avec de la laine de bois avant de fermer avec l’adhésif Tescon Vana. Ils fabriquent ensuite l’encadrement en épicéa et le posent.

Nous pourrons ensuite terminer les enduits à ces endroits.

Un grand merci à Nicolas pour son aide.

Publicités
Galerie

Détails – Retrait des Guides pour enduits

Afin d’avoir des murs le plus droit possible, nous avons placé tous les 1m50, des guides verticaux en bois afin de nous permettre de dresser facilement un mur avec une règle biseautée en alu, d’1m50.

Ces guides ont été fixés avec des vis de 18cm. En haut et en bas, elles sont vissées aux fibres de bois haute densité qui sont situées en haut et en bas des bottes de paille. Les autres vis sont directement vissées dans la botte de paille, cela permet tout juste de les maintenir en place. On a préalablement réglé l’aplomb de ces guides avec une règle et en serrant ou desserrant les vis.

Nous avons choisi des guides d’épaisseur de 2 cm, afin d’assurer une épaisseur minimale d’enduits de corps de 2 cm. Dans la réalité, l’épaisseur mesurée oscille entre 4 et 2 cm du fait des inégalités des bottes de paille.

Il est nécessaire de retirer ces guides afin d’assurer la jonction des différents points de murs avec de l’enduit. Nous avons testé différentes façons de faire : retrait au bout d’une semaine, retrait à frais, retrait le lendemain…. Nous sommes arrivés à la conclusion que la meilleure solution est des les retirer le lendemain quand l’enduit est encore frais, mais pas trop sec et qu’il est encore maléable.

Pour retirer le guide, nous passons une lame de cutter entre celui ci et l’enduit et dévissons le guide mais tout en laissant les vis dépasser de manière à effectuer un mouvement de gauche et droite du guide. Petit à petit, en faisant ce mouvement, le guide va sortir de son logement. Une fois le retrait de celui-ci effectué, place au rebouchage. Là aussi, nous avons expérimenté plusieurs techniques et celle qui nous semble la plus satisfaisante est de ré humidifier au vaporisateur l’arrête de l’enduit et de venir l’écraser pour former un angle plus doux. Le rebouchage peut s’effectuer en minimisant ainsi les risques de fissurations.

 

Galerie

Enduits Etage

C’est reparti pour la barbotine, les mains dans la terre, les fringues archi sales, le malaxage de terre/paille, l’odeur de terre : Nous voici de nouveau sur les enduits, mais cette fois ci à l’étage.

Nous avons procédé de la même façon que pour le RDC, à la différence que nous n’avons pas réalisé de poupées de paille ( trop long, trop contraignant ). Nous les avons remplacées par de la laine de bois, et notamment par des chutes. Nous avons ajouté par dessus, comme au RDC, du Nergalto, (grille d’accroche pour enduits).

Nous avons également installé une poulie pour monter les seaux à l’étage.

Merci à la nouvelle équipe qui est arrivée pour nous aider à faire les enduits à l’étage :

Morgane, Nicolas, Max et Frédéric.