Galerie

Préparation du Jardin

En ce chaud mois d’août, préparation du jardin.

Terrassement avec l’aide de notre Star Parapent’Olympique du moment : Sylvain ( Merci bcp pour ton aide )

Puis mise en place des poteaux qui serviront pour la clôture.

Nous avons loué une tarière pour faire les trous ( nous avons trouvé de très beaux cailloux !!! )

Nous avons scellé une partie des poteaux ( en particulier ceux étant en limite de propriété avec notre voisin à l’ouest : différence de niveau en limite de propriété )

Nous installerons le grillage à mouton plus tard afin de pouvoir entrer facilement sur le terrain si besoin, et dans quelques temps, nous installerons peut être de la ganivelle. A voir

Nous avons également passé un bon moment à enlever les bons gros cailloux qui étaient sur le terrain

(Merci à toi Betty pour ton aide ! 🙂 )

Puis nous avons délimité les parties allées et terrain avec des planches de bois de récupération pour le moment.

Désherbage de l’allée sous une chaleur torride !!!!

Mise en place de géotextile et 0,20 sur les places de parking.

Reste à poser du géotextile et faire venir du gravier pour l’allée autour de la maison

Publicités
Galerie

Préparation du terrain avant l’arrivée du bois

 

Après une semaine de temps froid et sec, il était idéal de reprendre la partie terrassement. Mais la fin de semaine fut beaucoup plus humide… Malgré un temps plus que pluvieux, nous avons quand même décidé de continuer le terrassement. En effet, les semaines défilent, et il est important de préparer correctement le terrain avant l’arrivée du bois, ainsi que pour travailler dans de bonnes conditions pour le montage de l’ossature.

Nous avons d’abord mis du gravier dans le fond des tranchées afin de draîner l’eau de pluie, puis avons recouvert le contour des murets de soubassement avec de la terre, pour qu’ils soient Hors-gel.

Ensuite, avec la mini-pelle , nous avons ré-étalé la terre que nous avions récupéré afin de mettre notre terrain à niveau.

Nous avons demandé à notre voisin s’il était d’accord pour que le niveau de notre terrain soit un peu sur-élevé au sien, ce qui engendre de rendre le mur de son garage imperméable.

Nous nous sommes mis d’accord pour mettre de l’enduit bitumeux sur son mur ainsi que du Delta MS. Ainsi, l’humidité présente sur notre terrain n’ira pas s’infiltrer dans le mur de son garage.

Nous avons également mis du géotextile et empierré la bande des 3 mètres qui nous servira de stationnement par la suite.

Puis, nous avons mis de la pierre en périphérie de la maison afin de pouvoir travailler sur un sol praticable et propre lors du montage de l’ossature

Merci à Jeanne, Sylvain et Carole pour leur aide précieuse…

Galerie

Début du chantier : terrassement

Première étape officielle sur notre terrain réalisée en septembre 2014, l’espace d’un weekend entres amis.

La brume nous a accompagné en début de matinée pour laisser place à un soleil estival par la suite. Pas de mauvaises surprises, malgré un peu de stress car le chantier commence enfin.

L’implantation de la maison a été réalisée par plusieurs chaises mises de niveaux (merci le laser de chantier) et les murs ont été matérialisés par des cordeaux tendus entre.

Pour les besoins du terrassement, nous avions loué une mini pelle chez Loxam pour le weekend complet. Nous avons commencé par niveler le terrain qui formait une cuvette. Une fois mis de niveau, nous avons décaissé sommairement la partie où nous allions positionner la maison. Nous avons tracé au sol l’emplacement des murets de soubassement et ensuite creusé la tranchée. Il avait été prévu de faire une semelle de 50 cm de large (supérieur aux recommandations) mais nous n’avions qu’un godet de 60 cm, ça sera donc 60 cm de large finalement ! Il faudra que nous réajustions la quantité de béton par la suite.

La tranchée servant pour faire passer les gaines annelées a été creusée. Nous avons étendu un lit de graviers au fond de la tranchée sur lequel nous avons fait reposer la gaine PTT, la gaine EDF, la gaine pour l’arrivée d’eau. Le tout a été noyé dans le gravier et recouvert d’une couche de terre. Nous avons procédé de le même façon avec le tuyau PVC servant à l’évacuation des eaux usées (tout à l’égout), le plus compliqué étant de trouver le bon réducteur (pour la liaison avec l’attente placée en bout de terrain et ensuite jouer avec les raccords pour amorcer un virage jusqu’aux futurs murets (nous avions emprunté une caisse pleine de raccords à notre fournisseur pour ne payer que ce qui avait été utilisé au final).

Les ferraillages ont été assemblés de manière à faire des barres solidaires d’au moins 14 m (pour 13 m de murets). Il faut bien penser à faire un recouvrement de 50 cm entre chaque semelle qui sont vendues par 6 m. Le plus simple étant de les emboiter l’une dans l’autre et de les ligaturer par la suite. Quand ce n’est pas possible on fait des jonctions par des barres des fers à béton de 1m.

Nous avons mis les piquets de terre directement dans les semelles et raccordé la tresse de cuivre aux semelles pour avoir plus de masse.

Un weekend sympa à profiter du beau temps et à voir le terrain changer complètement de visage.